USD 549

Inclut certificat pour la pierre précieuse Swarovski.
Inclut l'emballage de luxe, la couverture d'assurance.
Livraison offerte en Europe. Retour accepté jusqu’à 14 jours après livraison.
Livraison pour Novembre 2021.
(Urgence? Contactez notre équipe ici)

Détaillez votre gravure personnalisée

* required fields

Je ne sais pas. J'aimerais que Col&MacArthur me fasse des suggestions

Illustrez votre gravure avec un centrage sur 12h à l’aide du curseur ci-dessous.

s-img
Lunar 1969 Quartz
Notre équipe est à votre service 24/7.
Option proposée sous conditions
Dans toute l'Europe

Garantie

Garantie

2 ans

Mouvement 

Télécharger la fiche technique

Origine Swiss Made
Type Quartz
Ligne Normtech
Calibre 6004.D
Taille 11 1/2 "
Version 5 rubis / Or patiné EOL
Durée de batterie 36 mois

Boitier

Diamètre

43 mm

Epaisseur

9.2 mm

Matériau

Acier Inoxydable 316L

Verre

Saphir

Etanchéité 

5 Atmosphères (50 mètres)

Revêtement

Bronze

Etat de surface

Brossé circulaire

Fond

Matériau

Acier inoxydable 316L + Verre saphir

Revêtement

Bronze

Etat de surface

Brossé

Mécanisme de fermeture

Clips

Bracelet

Matériau

Cuir brun

Boucle

Déployante 

Contexte historique

Le 20 septembre 1519, Fernand de Magellan quitta Sanlúcar en Espagne avec une flotte de 5 navires et 237 hommes sans imaginer qu’il fera du rêve de Christophe Colomb une réalité. Cette expédition durera 3 ans au cours de laquelle Fernand de Magellan trouva la mort des suites d’un affrontement sur l’île de Mactan aux Philippines.

À la suite de ce tragique évènement, Juan Sebastián Elcano, membre de l’équipage, prit les commandes et termina ce tour du monde à bord du seul navire restant, le Victoria. Ce retour en Espagne, le 6 septembre 1522, marqua la fin de cette circumnavigation et posa les bases du mondialisme moderne.

La Victoria

"J’ai été le premier à faire le tour du monde à la voile, et je t’ai porté, Magellan, leader, le premier à traverser le détroit. J’ai fait le tour du monde, c’est pourquoi, à juste titre, on m’appelle Victoire, mes voiles étaient mes ailes, mon prix était la gloire, mon combat était avec la mer."

La caraque "Victoria" fut le premier navire à boucler le tour du monde, seul survivant des 5 navires ayant pris part à l’expédition 3 ans auparavant.

Fernand de Magellan

Fernand de Magellan, né aux environs de 1480, est un explorateur portugais. Il débute sa carrière pour le compte de la couronne portugaise avec différentes expéditions vers l’actuelle Asie. En 1513, il se rend au Maroc où il sera accusé de commerce illégal. Bien qu’infondées, ces accusations entacheront ses relations avec le roi du Portugal. Non reconnu à sa juste valeur, il demande à être libéré de ses obligations et emporte avec lui son projet secret : rejoindre les îles aux épices par l’ouest.

Il décida d’offrir ses services au roi d’Espagne, Charles Quint. Le but de cette expédition était de prouver que les Moluques (îles aux épices) se trouvaient dans la partie du globe appartenant aux espagnols, la terre étant divisée entre espagnols et portugais par le traité de Torsedillas.

Après avoir converti l’île de Cebu et son roi Humabon au christianisme, Magellan tenta la même manœuvre sur l’île voisine, Mactan. Le roi local, Lapu-Lapu, refusa de se soumettre aux colons espagnols. Magellan entreprit alors une expédition armée contre les autochtones. 30 fois plus nombreux, ils vinrent à bout de Magellan et ses hommes. Touché par une flèche empoisonnée, l’explorateur mourut sur le champ de bataille le 27 avril 1521.

Juan Sebastián Elcano

Juan Sebastián Elcano était un explorateur et navigateur espagnol. C’est lui qui bouclera la première circumnavigation du globe, entreprise à l’origine par Fernand de Magellan. Devenu capitaine du Victoria après la mort de Magellan et d’autres prétendants, il mènera cette légendaire caraque et les 18 survivants jusqu’à Séville.

Si les livres d’Histoires retiennent plus facilement le nom de Magellan, Elcano joua un rôle déterminant. Alors arrivé aux Moluques, il désobéit au roi d’Espagne qui avait prévu un aller-retour et décida de rentrer en traversant l’océan Indien, jugeant l’océan Pacifique trop hostile. C’est donc cette décision qui transforma une simple expédition en premier tour du monde.

"Véritablement, ce capitaine Juan Sebastián Elcano est digne d’une éternelle mémoire, puisqu’il a été le premier à ceindre le monde, et que nul jusqu’alors, ni parmi les fameux Anciens, ni parmi les Modernes, ne peut lui être comparé" Antonio de Herrera y Tordesillas, 1601