Pearl 1941 December 7, 1941 - a date which will live in infamy

500 garde-temps numérotés

Le 7 décembre 1941 à 7h48, la base navale de Pearl Harbor est attaquée par un raid aérien japonais. Cette attaque inopinée fut et reste la plus grande invasion sur le sol américain de toute son Histoire.

Afin de préserver le souvenir de ce fait marquant, Col&MacArthur dévoile sa nouvelle création « Pearl 1941 ».

L'eau de Pearl Harbor

Nous avons collecté, distillé et ensuite placé de l'eau de Pearl Harbor dans le cadran de chaque exemplaire de la collection « Pearl 1941 ».

Lors de l’attaque de la base navale de Pearl Harbor, les pertes humaines s'élevèrent à 2 335 tués et 1 143 blessés. Cette eau, contenue dans chaque cadran, évoque ainsi la mémoire des Marines qui ont bravé la tyrannie. Avec cette montre unique, le temps se lira au travers de la mémoire des personnes ayant combattu pour la liberté.

Unboxing

1 799,00 €
Ceci inclus :
  • Inclut l'emballage de luxe, la couverture d'assurance.
  • Livraison dans le monde (offerte en Union européenne).
  • Retour accepté jusqu’à 14 jours après livraison.
  • Livraison sous 10 jours ouvrables

(Télécharger ce bon cadeau à placer sous le sapin ici)

Choisissez votre bracelet
Gravure personnalisée
Votre garde-temps aura le numéro de série : 165/500
Insérez votre texte 40 caractères maximum
Déplacer le curseur pour visualiser le centrage du texte
C&M
Lundi-Vendredi 9H – 17H (CET)
sous 14 jours après livraison

Fiche technique

Sexe
Unisexe
Couleur
Noir
Tranches d'ages
Adulte
Télécharger la fiche technique link Télécharger le mode d'emploi link
Infos générales
Garantie 2 ans
Poids Bracelet en cuir (115,8 g) / Bracelet en acier (167,4 g)
Mouvement
Origine Suisse
Type Mécanique
Ligne Sellita
Complication Dateur
Calibre SW200-1
Taille 11 1/2 '''
Fréquence 4Hz
Nombre de rubis 26
Réserve de marche 38 heures
Boitier
Diamètre 43 mm
Epaisseur 14 mm
Matériau Acier inoxydable SS 316L
Etat de surface Sablé
Verre Saphir
Entre Cornes 20 mm
Etanchéité 10 Atmosphères (100 mètres)
Fond
Matériau Acier inoxydable et verre saphir
Mécanisme de fermeture A visser
Etat de surface Sablé
Bracelet
Matériau Cuir - métal
Couleur Noir
Boucle Déployante
Longueur min/max 170 mm - 220 mm

Contexte historique

Le 7 décembre 1941, la base navale Américaine de Pearl Harbor, située sur l’île d’Oahu sur l’archipel d’Hawaï fut violemment bombardée par les forces armées japonaises. Cela dans le but de détruire la « flotte du Pacifique » de la marine Américaine.

Cette attaque précipitera l’entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale et sera l’apogée de tensions aussi bien économiques, militaires que politiques entre les États-Unis et le Japon. Cette attaque fut aussi d’une importance capitale pour la fin de la guerre et la base de leur riposte lors de la bataille de Midway.

ford-island-aircraft-attack-pearl-harbor-hawaii-december-7-1941.jpg

Les relations entre USA et Japon

Ces tensions commenceront en 1931 quand le Japon étendit son emprise en Chine en conquérant la Mandchourie. En juin 1939 les États-Unis annoncèrent qu’ils quittèrent le traité de commerce et de navigation qui avait été établi en 1911, ce qui aggravera les relations entre les deux pays.

Les réelles tensions militaires se créèrent en 1941 lorsque le Japon occupa l’Indochine et rejoignirent l’Italie et L’Allemagne en signant le pacte tripartite, ce qui forma l’axe Rome-Berlin-Tokyo. En réaction à cela, les États-Unis décrétèrent un embargo sur le pétrole ainsi que sur toutes matières utiles à une production militaire.

Des négociations en vue d’éviter une escalade de violence eurent lieu pendant de long mois, mais ce n’est que fin novembre 1941, qu’il est évident que trouver un accord va être chose impossible.

L’attaque

Le 7 décembre 1941, à 7h48 la base navale fut surprise par le bruit du premier bombardier japonais qui s’approchait de la base navale. Cet avion fit parti de la première vague d’attaque composée de 200 avions. Lors des 15 premières minutes de cette première vague, la base a été lourdement bombardée et 2/3 des avions américains furent détruits.

En plus de cette attaque sur les infrastructures, les navires furent également la cible de cette première vague. Ces dernières ne furent pas uniquement bombardés, ils furent également torpillés et pratiquement aucun navire n’a échappé aux dommages.

A 8h50, la seconde vague commença, certes moins fructueuse que la première mais elle a quand même infligé beaucoup de dégâts.
Une troisième vaque fut prévue par les forces armées japonaises, mais fut annulée en vue du succès de la défense Américaine lors de la seconde vague et du temps de préparation de la troisième vague qui aurait été trop important.

battleship-uss-pennsylvania-dock-destroyers-cassin-downes-december-7-1941.jpg
csailors-battleship-base-surprise-attack-forces-island-dec-7-1941.jpg

Les pertes

Lors de cette attaque l’USS Arizona, l’USS Oklahoma et l’USS Utah furent détruits. 17 navires furent endommagés mais après plusieurs mois d’arrêt ils furent réutilisés par la Navy. Outres les navires, 180 avions furent endommagés ou détruit. D’un point de vue humain, 2404 Américains dont 68 civiles perdirent la vie lors de cette attaque.

Du côté Japonais, les pertes furent moins importantes. D’un point de vue matériel, 5 sous-marins furent coulés et 29 avions abattus. D’un point de vue humain, l’armée nippone perdit 64 de ses hommes.

Le speech du Président Roosevelt

Après avoir été informé des faits qui se sont passé en cette matinée du 7 décembre, le président des États-Unis s’adresse au congrès. Lors de cette élocution, il présente l’attaque de Pearl Harbor comme étant « a date which will live in infamy », une date qui restera dans l’infamie.

A la fin de son discourt, il demanda au congrès de déclarer l’état de guerre entre les États-Unis et le Japon, ce qui marquera l’entre des États-Unis dans la seconde guerre mondiale.

cm&1200px-1544_battista_agnese_worldmap.jpg